Bild_Beschwerden
Accueil Problèmes Bascule du bassin / bassin incliné
Imprimer Envoyer
Beckenschiefstand Atlaskorrektur
Image: 1) avant le traitement
2) tout de suite après le traitement

La bascule du bassin / obliquité du bassin

La bascule du bassin (inclinaison du bassin / asymétrie pelvienne) ou la torsion / rotation du bassin peuvent être considérées comme d'autres conséquences négatives d'un Atlas dépassé.

Lorsque la colonne vertébrale est soumise à des forces asymétriques, déterminées par une musculature plus fortement contractée d'un côté que de l'autre, cela a des conséquences sur le bassin qui lui aussi s'incline sur un côté. Plus de détails ICI.

Les personnes avec une bascule du bassin ont la sensation d'avoir une jambe plus longue que l'autre, même si en réalité cela n'est pas le cas.

Un bassin déplacé a des retombées négatives sur l'articulation de la hanche, des genoux, des pieds ainsi que sur les disques intervertébraux.

Une méthode simple pour vérifier si le bassin est déplacé consiste à s'observer attentivement dans une glace: un os de la hanche est-il plus haut que l'autre?

Une autre particularité du bassin déplacé est la suivante: debout la personne a tendance à plier un genou en restant en équilibre sur l'autre jambe? Si la réponse est oui, très probablement son bassin n'est pas aligné.

Le bassin déplacé (asymétrique) s'améliore ou se corrige complètement, de façon durable, après avoir corrigé l'Atlas avec ATLANTOtec®.

L'alignement advient souvent tout de suite après le traitement ou au fur et à mesure que la structure squelettique se rééquilibre.

Si le bassin ne devait pas se rééquilibrer complètement, la cause peut être la malocclusion.

 

Thérapies manuelles spécifiques pour la bascule du bassin

Les thérapeutes manuels comme les physiothérapeutes et les ostéopathes essaient de réaligner le bassin par des techniques de manipulation, des allongements ou des massages spécifiques.

Comme de nombreux patients ayant un bassin déplacé peuvent le confirmer, les effets de ces manipulations sont seulement temporaires et l'inclinaison du bassin se représente comme avant en un rien de temps, contraignant le patient à des séances thérapeutiques régulières pour réussir à supporter la douleur. A la longue les douleurs deviennent chroniques préparant ainsi le terrain pour des lombalgies, des hernies discales ou des tours de rein.

Ceci se produit parce que la cause du bassin déplacé, c'est à dire le désalignement de l'Atlas (ultérieurement empiré par la malocclusion), n'est pas prise en considération ni corrigée de façon adéquate.

Un dentiste ne s'intéresse généralement pas au bassin incliné du patient tandis que le thérapeute ou l'orthopédiste traitant le bassin, à leur tour, ne s'intéressent ni aux dents ni à la malocclusion! Si le système musculo-squelettique n'est pas pris en considération et traité dans son ensemble, on n'arrive malheureusement pas à une solution durable pour le patient.

L'expérience a démontré qu'en réalignant l'Atlas, et si nécessaire la mandibule, le bassin s'aligne lui aussi en conséquence et cette fois de façon permanente.

Les techniques manuelles effectuées sur le bassin peuvent ensuite être utiles pour rééquilibrer plus rapidement l'ensemble du corps, une fois la cause primaire éliminée.

 

La bascule du bassin du point de vue médico-orthopédique

Röntgen Beckenschiefstand

Lorsqu'un patient souffrant d'une bascule du bassin va consulter un médecin ou un orthopédiste, il se voit généralement diagnostiquer une jambe plus courte que l'autre. Ceci ne correspond absolument pas à la réalité! Le nombre de personnes ayant effectivement des jambes de différentes longueurs est inférieur à 4% comme le démontre une étude du Burkhard Hock.

96% des asymétries pelviennes ne sont que fonctionnelles et sont dues à la rotation en vers l'avant ou vers l'arrière d'une hanche par rapport à l'autre. La torsion du bassin est la conséquence d'une scoliose lombaire.

L'orthopédiste ou le médecin qui s'occupent de la bascule du bassin, ont pour habitude d'exécuter une radiographie du bassin pour diagnostiquer "avec précision" l'asymétrie pelvienne.

Cette façon de procéder porte à une erreur de perspective très grossière: une radiographie réduit en effet à 2 dimensions (hauteur x largeur) le bassin qui en réalité a trois dimensions (hauteur x largeur x profondeur). Les personnes connaissant un peu la photographie et la physique comprennent immédiatement l'erreur!

En réalité ce que le docteur diagnostique comme jambe courte sur la base de la radiographie, est une erreur de perspective d'une hanche en position spatiale plus en avant ou en arrière par rapport à l'autre (dimension de la profondeur) qui dans une vision à deux dimensions (2D), comme dans le cas d'une simple radiographie, apparaît sous forme d'"une hanche plus HAUTE que l'autre" au lieu d'"une hanche plus EN AVANT que l'autre" comme elle apparaît effectivement dans la réalité à trois dimensions (3D).

Comment les orthopédistes compensent-ils cette erreur de perspective et de compréhension? Par une semelle orthopédique!

Quelles sont les conséquences du port d'une semelle orthopédique en l'absence de problèmes au niveau de la longueur des jambes?
Les douleurs du dos augmentent tout simplement parce que cela provoque un déséquilibre supplémentaire du système squelettique!

On apprend aux médecins à considérer le système moteur du bas vers le haut (ascendant). A première vue il semble logique qu'une obliquité pelvienne puisse dépendre d'une différente longueur des jambes.

Les semelles orthopédiques ne sont utiles que dans 4% des cas où il existe vraiment une différente longueur des jambes; pour les 96 % restants elles peuvent en revanche provoquer des dommages comme de nombreux patients ont pu le confirmer.

 

 

facebook-banner-fr

 

 
TwitterGoogle

 

rot